Luttes Kurdes Podcast

Le podcast « Luttes kurdes » est né de la volonté croisée d’expert•es de la question kurde et de personnes qui souhaitent en savoir plus sur ce sujet. A travers des entretiens nous vous proposons une exploration de luttes passées et actuelles. Nous aborderons de nombreux sujets : la place centrale des femmes, la jineolojî, les mouvements de libération nationale, l’idéologie politique du Confédéralisme Démocratique en œuvre au Nord-Est Syrien (Rojava), l’importance de l’écologie et les enjeux géopolitiques... Nous vous proposerons une analyse de l’actualité, une prise de recul sur certains événements marquants, un regard critique aussi.

Nous croyons à l’autodétermination des peuples mais comment exercer ce droit pour un peuple sans état? Comment s’affranchir de l’oppression quand on vit dans des pays non démocratiques, souvent autocratiques ou dictatoriaux ?

Ce podcast vous invite à prendre les luttes kurdes comme une porte d’entrée pour éclairer des rapports de pouvoir à l’œuvre dans ce monde. Or nous pensons qu'un autre monde est non seulement souhaitable mais surtout indispensable. Nous voyons ce podcast comme un espace d'échanges et d'apprentissage pour que nos aspirations émancipatrices deviennent réalités. Les kurdes ont justement proposé une critique de l’Etat nation au profit d’une citoyenneté et d’une souveraineté exercées à l’échelle locale. Nous croyons fort à la puissance transformatrice des luttes kurdes pour rendre ce monde plus égalitaire. En un mot comme en mille, nous souhaitons à l’aide de ce podcast participer à la création d'un monde meilleur pour les peuples en lutte ici et ailleurs.

Moi c'est Géraldine et je vous souhaite la bienvenue dans ce podcast où nous allons vous embarquer à la découverte d'un système politique enthousiasmant en cours de construction.


Lien vers notre linktree et notre newsletter : https://linktr.ee/lutteskurdes  


Crédits musique du jingle : Antonio Allegro (guitare), Dilcivan Uren (bendir) et Diyar Mehrovi (saz) - Instagram @diyar_mehrovi_official

Crédits virgule sonore : Neşet Kutas - Instagram @nesko_kutas