Show cover

👋 Le cycle "médiatrices"


Mon objectif avec ce cycle : valoriser un métier souvent mal connu et sous-valorisé pourtant très proche de celui du muséographe. Et fortement féminisée !

Rappelons que ces 2 métiers ont pour objectif principal de transmettre des contenus à un public-cible qu’on a identifié et dont on connaît les besoins grâce à la communication et à la mise en histoire.


Chaque muséographe est différent comme l’est chaque auteur de livre. Il a sa personnalité, ses spécialités propres. De mon côté, c’est le ludisme des musées, l’accessibilité des bébés aux séniors, les engagements green pour des expositions durables et la démarche design avec une méthode de projet basée  sur l’agilité et la co-construction. 


Pour une médiatrice c’est la même chose, une médiatrice, une personnalité, des spécialités propres !

Les statuts sont divers en fonction du lieu d’exercice, les missions sont souvent couteau suisse. Conception de visites, d’ateliers, d’outils de communication, de livrets, de chariots pédagogiques... 


Les médiateurs et chaque médiatrice que j’ai rencontré au fil de mes projets de rénovation ou de création de musée étaient une pépite pour faire la passerelle avec moi entre un contenu scientifique discuté avec un comité d’experts et les publics. Ce pont nécessaire pour éviter le syndrome de l’expert ou du bouton de manchette dont je vous parle dans le podcast n° 3  !


Et souvent ces personnes de talents étaient rarement décisionnaires et associées pleinement aux projets aux côtés des commissaires et autres métiers de musées. Quel gâchis !


Ce cycle « médiatrices » est donc une mosaïque de portraits et de talents. Vous vous y reconnaîtrez peut-être !



✨ L'invitée : Julie Duponchel


Julie est animatrice du patrimoine depuis 11 ans. Après un Master en archéologie à Bordeaux, elle a travaillé dans plusieurs structures du réseau des Villes et Pays d’art et d’histoire, en tant que médiatrice puis comme responsable. En 2021, Julie a créé son entreprise Les Patri’Minots à la suite d’un déménagement. Elle travaille en parallèle dans un Pays d’art et d’histoire et elle réalise des vacations pour le Centre des Monuments Nationaux. 

Trois casquettes complémentaires d’un même métier qui lui permettent de développer des projets de médiation mais aussi créer des outils pédagogiques, de concevoir des publications patrimoniales et des expositions !

Convaincue que le patrimoine peut être un facteur de développement et de cohésion sociale, Julie a envie de donner à chacun, petits ou grands, des clefs pour comprendre le patrimoine qui nous entoure, particulièrement en milieu rural. Elle travaille plus particulièrement auprès du jeune public. Elle a à cœur d’en faire des ambassadeurs de leur territoire. Pour eux, elle développe des visites sensorielles et ludiques pour les rendre acteurs de leur expérience. 

Facebook 

Instagram 

Site web 


On parle donc d’une médiatrice à double statut à la fois salariée et entrepreneuse qui évolue en milieu rural dans l’Aveyron pour un Pays d'Art et d'Histoire et le Centre des Monuments Nationaux (CMN).


📕 Ressources complémentaires pour aller plus loin


😜 Vous former avec Fun in museum