Show cover

J’ai le plaisir de recevoir Franck Ciup, créateur du Théâtre Saint-Bonnet à Bourges. 

Franck est un enfant de Bourges si doué au clavier d’un piano, qu’il montera à Paris de 14 à 19 ans pour préparer une carrière toute tracée. Mais c’est sans compter son gout pour la liberté ; très loin des cadres et des artistes stéréotypés, Franck aspire à découvrir les gens, à une
vie plus tangible, et ce sera la découverte de l’industrie, du commerce, même si son amour pour la musique ne le quittera vraiment jamais. 

Mais le coup d’éclat de sa vie, c’est la construction chez lui, d’un théâtre à l’italienne bâti autour d’un piano Steinway de concert, comme un écrin autour d’un joyau. Tous les plus grands musiciens internationaux aiment s’y retrouver, probablement aussi pour y côtoyer son propriétaire. 

C’est une discussion sur le don, sur ce qu’on en fait, sur la légitimité de l’artiste. Merci infiniment à Jean-Yves Clément qui m’a présenté Franck. Il y a des rencontres qui marquent, voici l’une d’entre elles.
Je vous embarque à la découverte de Franck Ciup, un homme pour qui chaque minute est une encyclopédie.

Stéphane Bonnot

    Goodberry