Show cover

Hello ! je vous souhaite à tous une excellente rentrée ! Comme d'habitude, je puise dans les histoires de mes clients et aujourd'hui, je souhaite vous parler des larmes. Et notamment, des larmes en entreprise. J'entends souvent mes clients me parler de leur crainte de pleurer en entreprise. Hier ma cliente était pétrifiée à l'idée de retourner au boulot et de craquer. 

Pleurer est une réponse naturelle à bon nombre de nos émotions comme la tristesse, la douleur, la frustration, la colère et même la joie ! Les humains sont les seuls êtres vivants qui pleurent face à une émotion.  Les femmes pleurent plus que les hommes ( 5,3 fois par mois contre 1,3 fois par mois) mais c'est notre rapport aux larmes qui fait cette différence pas notre biologie. 

Les pleurs permettent entre autre d'activer le système nerveux parasympathique dont la fonction principale est de provoquer ou maintenir un état détendu du corps. 

Elles permettent donc de réguler notre stress. 

Avec les larmes émotionnelles, le corps libère deux hormones puissantes et génératrice de bien-être ; endorphine et ocytocine.  C'est ce qui nous permet de nous sentir mieux après. 


Mais au delà de ces effets chimiques sur le corps, c'est également un puissant moyen de communication ! 


En tant que manager, leader, comment regardez-vous ces larmes ? Que pensez-vous d'un collaborateur qui expose sa vulnérabilité en pleurant ? Ou encore, que penseriez-vous de votre manager s'il exprimait sa tristesse devant vous ? 


Dans cet épisode, je vous propose de les regarder différemment. 


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
    C-en-Vous